Sénégal — Rapport de recherche — L'endettement des migrants de retour et l'impact sur le réintégration durable au Sénégal (Octobre 2020)

Contact
RODakar-DataResearch@iom.int
Language
French
Location
Senegal
Period Covered
Dec 19 2020 -
Jun 30 2020
Activity
  • Other
  • Survey

Summary

La plupart des migrants de retour au Sénégal sont endettés. Ils ont contracté des prêts soit pour financer leur parcours migratoire, soit pour couvrir des frais personnels et professionnels. Ces prêts créent des contraintes financières et morales qui déterminent leur capacité à participer à la vie économique et sociale dans leur pays d’origine. Cette étude a pour objectif de comprendre les mécanismes de l’endettement des migrants de retour et ses impacts sur la réintégration. Ce rapport vise en particulier à: 1) Comprendre les différents processus d’emprunt, leurs caractéristiques, et comment ils affectent la migration et le retour dans le pays d’origine 2) Identifier les contraintes et opportunités socioéconomiques qui déterminent les possibilités de réintégration au Sénégal et 3) Conseiller les gouvernements et partenaires nationaux sur les manières de renforcer les structures existantes afin de stabiliser la situation financière et sociale des migrants de retour. L’étude s’est appuyée sur une combinaison de collectes de données quantitatives et qualitatives, efffectuée entre décembre et juin 2020. Pour cela, 358 migrants de retour au Sénégal, assistés par l’OIM ont été enquêtés et huit entretiens ont été menés avec des informateurs-clés. Les participants se situaient à Dakar, Kolda, Tambacounda et Sédhiou, où le nombre de migrants de retour est important.