Guinée — Rapport sur le suivi des flux migratoires 23 (Mai 2019)

Contact
Djiguiba Camara, RODakarEPCTeam@iom.int
Language
French
Location
Guinea
Period Covered
May 01 2019 -
May 31 2019
Activity
  • Flow Monitoring

Summary

En Guinée, 5 points de suivi ont été installés depuis avril 2017 dans les localités frontalières avec le Mali et le Sénégal dont 3 sont actifs à ce jour. Il s’agit des localités de Kouremalé, Nafadji et Boundoufourdou, où l’on observe les mouvements des voyageurs entrant et quittant ces deux pays. Ce rapport offre un résumé des données collectées sur l’ensemble des points de suivi au cours du mois de mai 2019. Au cours du mois, 877 personnes ont, en moyenne, été observées chaque jour aux FMP, soit une baisse de 10 pour cent par rapport au mois précédent. Les principaux mouvements migratoires observés étaient la migration économique de long-terme (46% des individus observés), la migration de court-terme (42%) et la migration saisonnière (8%). Bamako, Labé, Conakry, Dakar, Pita et Manda ont été les principales villes de départ et Manda, Bamako, Conakry, Labé, Kankan, Dakar et Siguiri ont été les principales destinations ayant enregistré plus de 1 000 voyageurs. Les principales nationalités observées au cours de ce mois étaient les Guinéens (74%), suivis des Maliens (6%).