Djibouti — Tableau de bord sur les Tendances Migratoires (Mars 2022)

Contact
DTM Djibouti, DTMDjibouti@iom.int
Language
French
Location
Djibouti
Period Covered
Mar 01 2022
Mar 31 2022
Activity
  • Flow Monitoring

Summary

Pendant le mois de mars 2022, 16 044 mouvements ont été observés aux points de suivi des flux (Flow Monitoring Points, FMP) à Djibouti, soit une moyenne journalière de 518 mouvements. Les flux migratoires ont augmenté de seulement 5 pour cent par rapport au mois de février 2022, pendant lequel 544 mouvements avaient été observés en moyenne chaque jour. Cependant, ils n’ont pas encore atteint les niveaux observés pendant la période antérieure à la pandémie de COVID-19 (entre mars 2019 et mars 2020, la moyenne journalière était de 654). Sur ces 16 044 mouvements, 2 812 (18%) ont été observés à Obock dans la région côtière de Djibouti où les migrants traversent le golfe d'Aden vers la péninsule arabique le long de ce que l'on appelle la route de l'est. De janvier à juin 2020, le nombre d'entrées observées en provenance des frontières ouest de Djibouti a diminué de 99 pour cent en raison de la fermeture des frontières éthiopiennes. Depuis que Djibouti et l'Éthiopie ont repris les services frontaliers en juillet 2020, le nombre de migrants en provenance d'Éthiopie a fortement augmenté. Il est passé de 1 307 mouvements en juillet 2020 à 9 649 en mars 2022. Par ailleurs, 12 378 Éthiopiens sont revenus du Yémen depuis janvier 2021. En effet, au début de la pandémie de COVID-19, ces retours étaient principalement dûs aux restrictions de mouvement en vigueur au Yémen et en Arabie Saoudite. La progressive détérioration des conditions de vie au Yémen a ensuite également entraîné des retours spontanés de plus en plus nombreux. Après avoir connu une baisse continue depuis le mois d’août 2021, en raison de plusieurs facteurs concomitants, ce chiffre est en augmentation continue depuis le début de l’année avec 452 mouvements en janvier 2022 puis 590 en février 2022 et atteignait 789 en mars 2022.