Burkina Faso — Tableau de bord de suivi des mouvements transhumants 1 (Avril 2020)

Contact
DTM Burkina Faso, bfinformationunit@iom.int
Language
French
Location
Burkina Faso
Period Covered
Sep 01 2019
Jan 31 2020
Activity
  • Other
  • Survey
  • Migration Flows
  • Flow Monitoring
  • Mobility Tracking
  • Event Tracking

Summary

L’OIM, au travers de sa Matrice de suivi des déplacements (DTM), travaille avec le Réseau Bilital Maroobe (RBM) et ses antennes d’organisations d’éleveurs (CRUS et RECOPA) pour faire le suivi des mouvements de transhumants au Burkina Faso, dans le but de mieux comprendre les dynamiques et caractéristiques des mouvements de transhumance internes et transfrontaliers. Outre un outil de comptage, un système d’alerte précoce est également mis en place dans le but de prévenir les conflits potentiels générés par ces mouvements. Le projet est mis en œuvre dans la région de l’Est et du Sahel au Burkina Faso. Un travail de cartographie est conduit au préalable avec les acteurs locaux pour identifier des points stratégiques d’entrée, de sortie et de transit par lesquels passent les éleveurs transhumants. A chacun de ces points, des enquêteurs recueillent des informations sur le nombre et le profils des éleveurs transhumants et de leur bétail, ainsi que sur leur provenance et leur destination. Ils émettent également des alertes pour des évènements pouvant conduire à un conflit. Au Burkina Faso, cinq points de suivi ont été identifiés dans les localités frontalières avec le Togo, le Mali, le Niger et le Bénin: Diguel, Lac Higa et Yattako situées dans la région du Sahel et Ouro-Sambo et Tindangou dans la région de l’Est. Ce tableau de bord présente les résultats des données collectées sur les cinq points de comptage de septembre 2019 à janvier 2020, lors de la période de transhumance liée à la saison sèche, qui mène les éleveurs des pays sahéliens (Mali, Niger, Burkina Faso) vers les pays côtiers de l’Afrique de l’Ouest (Togo, Bénin, Ghana). Cette collecte s’est concentrée sur les mouvements vers le Togo.