Afrique de l'Ouest et du Centre — Sahel (Burkina Faso), Gao (Mali), Maradi/Tillabéri (Niger) et Katsina/Kebbi/Sokoto (Nigéria) — Rapport du système d'alertes du suivi des mouvements de transhumance 3 (Septembre — Octobre 2022)

Contact
DTM Niger, NigerDataResearch@iom.int, RODakar-DataResearch@iom.int
Language
French
Location
Niger
Period Covered
Sep 01 2022
Oct 31 2022
Activity
  • Other

Summary

Le système d’élevage transhumant est une pratique ancestrale des éleveurs entre pays sahéliens vers les pays côtiers. Ces pays sahéliens sont confrontés à des facteurs de vulnérabilité (crise sécuritaire, pluviométrie irrégulière, compétition sur les ressources naturelles) qui menacent leur durabilité, fragilisent leur capacité d’adaptation et provoquent des tensions entre communautés qui résultent parfois en des conflits meurtriers.
Afin de mieux comprendre les tendances des mouvements transhumants et l’impact des fragilités sur les communautés transhumantes, l’OIM, à travers de sa Matrice de suivi des déplacements (
Displacement Tracking Matrix DTM), a déployé l’outil de suivi de la transhumance (Transhumance Tracking Tool – TTT) avec le Réseau Bilital Maroobe (RBM) et ses antennes d’organisations d’éleveurs pour faire le suivi dans les zones transfrontalières des pays d’intervention du RBM.
Le TTT permet de comprendre les dynamiques liées à la transhumance transfrontalière dans l'Afrique centrale et de l'ouest, et dans le cadre de ce projet entre le Niger et ses pays voisins: le Burkina Faso, le Nigéria et le Mali. Il combine trois composantes : la cartographie, le comptage et l’alerte.
Le système d’alerte a pour objectif de recenser les évènements liés à l’utilisation des ressources naturelles, aux pratiques agro-pastorales, ainsi qu’aux catastrophes dans la région transfrontalière de différents pays, de comprendre les modes de résolution de conflits existants et d’informer les autorités compétentes afin de réduire les tensions dans les communes d’intervention. Ce système permet de recenser les alertes liées à un évènement conflictuel (alerte évènement) ou à un mouvement massif, précoce, tardif ou inattendu de bétail (alerte prévention) qui pourrait provoquer un conflit. Ces alertes, une fois transmises aux différents acteurs, sont utilisées pour des actions de prévention ou de résolution de conflits. Ce rapport présente les données de l’outil d’alerte pour les mois de septembre à octobre 2022.